Serviteur de Dieu Père Jan Macha

Sługa Boży Ksiądz Jan Macha
Serviteur de Dieu Père Jan Macha (1914-1942)

Il est né le 18 janvier 1914 à Chorzów Stary (Pologne). Il était le fils aîné de Paweł et Anna née Cofałka. Il a fini l’école primaire et le collège dans sa ville natale. Après avoir obtenu son diplôme du bac, il a demandé à être admis au Silésienne Séminaire Diocésain à Cracovie. Cependant, en raison d’un trop grand nombre de candidatures, sa candidature a été rejetée. Pendant un an, il a étudié à la Faculté de droit et d’administration de l’Université Jagellonne. En 1934, il a commencé ses études théologiques au séminaire. Comme séminariste il était caractérisé par une profonde piété et une attention particulière aux autres.
Le 25 juin 1939 en l’église Saint-Pierre et Paul de Katowice, il a été ordonné prêtre par l’évêque Stanisław Adamski. Il a célébré sa première messe à l’église paroissiale de Saint Marie Madelaine à Chorzów Stary. Sur l’image pieuse imprimée à cette occasion, il a écrit les paroles „mon Seigneur et mon Dieu”.
En septembre 1939, il a été nommé comme vicaire dans la paroisse de St. Joseph à Ruda Śląska. Ce temps a coïncidé avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, qui a laissé une marque profonde sur la communauté ecclésiastique en Haute Silésie. Les sermons du père Macha prêchés pendant cette période montrent sa profonde relation avec Dieu et son engagement dans la formation spirituelle des fidèles. Dans sa paroisse il a rapidement constaté la situation difficile des familles dont les pères, maris ou fils ont été arrêtés, tués ou emmenés dans des camps de concentration. Il a décidé d’organiser une aide matérielle et spirituelle pour ces familles. Pour eux il a cherché l’aide matérielle. Le Père Macha a organisé et animé secrètement l’action pastorale en polonais, il a donné l’espoir aux pauvres et désespérés. En proclamant la parole de Dieu il a renforcé leur foi. Son action de bienfaisance s’est rapidement développée. Beaucoup de jeunes (étudiants, membres de l’association catholique des jeunes, scouts) attirés par le témoignage du Père Macha l’ont rejoint. Cette activité a éveillé l’attention des Allemands. Ils ont soupçonné le Père Macha d’organiser des actions contre les nazis.
Le 5 septembre 1941, il est arrêté par la police allemande (Gestapo). Il a d’abord été enfermé dans une maison d’arrêt, puis dans une prison de Mysłowice. Au cours de nombreux interrogatoires, il a été énormément torturé. Il n’a pas perdu le moral. En plus il a réconforté moralement ses collègues, il a beaucoup prié, et il a demandé pardon à Dieu pour ses bourreaux. Dans des lettres écrites à sa famille, il demandait qu’elle prie pour lui car par la prière il a trouvé la force pour y survivre. Dans sa prison il a récité son bréviaire et avec des cordes tirées du matelas de paille et des éclats cueillis dans la couchette il a fait un chapelet.
En juin 1942, le Père Jan Macha a été transporté à la prison de Katowice (rue Mikołowska). Le 17 juillet 1942, il a été condamné à mort. Cette information a bouleversé sa famille, mais aussi ses paroissiens de Ruda. Vicaire général du diocèse de Katowice Monseigneur Franz Wosnitza a demandé aux Allemands le changement de sa peine, mais sans effet. Le soir précédant la condamnation à mort, le Père Macha s’est confessé, a prié le bréviaire et il a écrit une dernière lettre à sa famille. Dans cette lettre il a écrit: „C’était mon souhait de travailler pour LUI, mais cela ne m’a pas été donné. Merci pour tout! Au revoir là-haut chez le Tout-Puissant”. Il est resté calme jusqu’à la fin. L’exécution a eu lieu 3 décembre 1942 à minuit et quart. Le Père Macha a été décapité sur une guillotine. Son corps a probablement été brûlé au crématorium d’Auschwitz. Chez les siens il a laissé la mémoire d’un prêtre zélé qui a uni à sa mission pastorale l’action de bienfaisance. Dans sa pastorale il a montré son amour pour Dieu et la patrie. Il a donné sa vie pour la foi.
Le processus de béatification du Pére Jan Macha a commencé à Katowice en 2013. Après, en septembre 2015 la documentation concernant sa vie a été transmise à la Congrégation pour les causes des saints. Le 28 novembre 2019, le pape François a approuvé le décret sur le martyr du père Jan Macha. Maintenant on a commencé les préparations pour la cérémonie de béatification du Père Macha.
Nous vous invitons à prier par l’intercession de Père Jan (Jean-François) Macha – Serviteur de Dieu. À propos de toutes les faveurs reçues de Dieu par l’intermédiaire du Père Macha veuillez en informer le postulateur.

Curie archidiocésaine de Katowice
ul. Jordana 39
40-951 Katowice
POLOGNE

Prière pour demander la grâce par l’intercession du Serviteur de Dieu Jean-François MACHA
Dieu Tout-Puissant, tu as d’une manière spéciale uni au sacrifice de Ton Fils Jésus-Christ, le prêtre Jean, qui, inspiré par le Saint-Esprit, a accompli des œuvres de miséricorde et a donné sa vie pour ses semblables. Accorde-moi par son intercession la grâce que je te demande humblement... Toi qui vis et règnes dans la Sainte Trinité en un seul Dieu pour les siècles des siècles.
Amen.